Bienvenue sur Francilienne.net !

 

Le bouclage de la Francilienne ou A104 à l'Ouest de Paris

Mise à jour : le .

Poissy souhaite relancer le projet de bouclage de la Francilienne après son report au-delà de 2030 ! Consultez Les Actualités ! A voir aussi Les Tracés, Les Cartes, Notre Avis : un débat "public" sans public ! , Plus d'infos, A Propos.

En construction depuis le milieu des années 1970, l'autoroute A104, appelée "la Francilienne" est une succession de voies rapides (N104, D104) qui doit permettre le contournement de Paris, à moyen terme, à une distance d'environ 30 à 40 kilomètres en passant par les villes nouvelles.

L'État a décidé de poursuivre le bouclage de la Francilienne dans l'Ouest parisien. Elle s'arrête pour l'instant en cul-sac à Cergy-Pontoise. Il reste à relier Méry-sur-Oise (Val-d'Oise) à Saint-Quentin-en-Yvelines. La réalisation de ces quelques dizaines de km est au point mort depuis quelques années.

L'État a réactivé le projet en 2006 en proposant 5 tracés différents. L'État avait choisi le tracé fin octobre 2006. Un premier tronçon entre le Val d'oise et les Yvelines ferait arriver la Francilienne sur l'A13. Si le projet avait suivi son cours, les avants-études et la concertation locale devaient s'achever fin 2009, l'enquête publique en 2010, le choix du concessionnaire et l'acquisition des terrains devaient être réalisés d'ici à 2011. Puis les travaux devaient démarrer en 2011 pour une mise en service en 2015. Du moins en l'absence d'opposition ...

Les riverains concernés ont obtenu il y a quelques années le gel du projet dit "historique". La guerre va certainement se rallumer dans les prochaines années.

Dominique Perben, ministre de l'Equipement et des Transports, avait dévoilé le tracé retenu pour le prolongement de la Francilienne (A104) le 27 octobre 2006. C'est le Tracé Vert ou Tracé Éragny-Achères (22,5 km) qui a été retenu. Il évite la forêt de Saint-Germain-en-Laye mais franchit trois fois la Seine à Conflans, Achères et Poissy et atterrit à Poissy-Orgeval.

Y-a-t-il un pilote à bord ?

Problème : rien n'est dit quant à la protection des riverains et des paysages le long du trajet qui traverse des zones très urbanisées, pour les deux autres franchissements de la Seine à hauteur de Conflans et Poissy, et à son arrivée à Orgeval avec la création d'un énorme carrefour autoroutier (le plus grand d'Europe ?). Mais surtout le tracé retenu s'arrête à l'A13 et ne boucle donc rien du tout ! 100.000 voitures suplémentaires arriveront au niveau de Poissy-Orgeval, point de départ des bouchons quotidiens en particulier le matin sur l'A13 et l'accès A14. L'impact de l'énorme congestion routière qui en résultera et qui remet en cause l'intérêt même du projet est éludé. Heureusement, tout a été remis en question !

Ce site est là pour vous informer en toute indépendance. Bonne lecture !
Pour nous contacter par courriel : .